Schéma de couverture de risques et Plan de prévention

La MRC Robert-Cliche a adopté il y a quelques années son schéma de couverture de risques, vous pouvez le consulter en cliquant sur le lien suivant : MRC Robert-Cliche/Schéma de couverture de risques. Par ailleurs, le plan de prévention des incendies de la MRC Robert-Cliche est également disponible.
 
Pour suivre le niveau de l’indice d’incendie pour la région, consultez le site de la SOPFEU

sopfeu

Voici un formulaire d’auto-prévention, facile à compléter et qui vous permettra de savoir si vous avez pris les mesures nécessaires dans votre propriété pour éviter tout incendie. Le formulaire une fois complété sera acheminé au service de Sécurité incendie. Ce questionnaire est un aide-mémoire qui vous permettra de rendre votre résidence plus sécuritaire. Merci d’y participer!

Remplir le formulaire d’auto-prévention

Prévention et conseils :

Emplacement

  • Un avertisseur de fumée est obligatoire à tous les étages incluant le sous-sol.
  • Fixez ceux-ci, préférablement au plafond à une distance minimale d’au moins 10 cm (4 po) d’un mur. Pour une installation au mur, le fixer à une distance de 10 à 30 cm (4 à 12 po) du plafond.
  • Il est recommandé d’éviter leur installation près de la cuisine ou de la salle de bain. (N.B. Dans le cas où l’avertisseur ne peut être éloigné de ces pièces, nous recommandons d’installer un avertisseur de fumée à cellule photoélectrique, qui est moins sujet aux alarmes intempestives. )

Entretien

  • Remplacez périodiquement sa pile (aux changements d’heures) ou utilisez, si possible, une pile longue durée comme une pile au lithium.
  • Ne retirez jamais la pile de l’avertisseur et ne le débranchez pas, même s’il se déclenche inutilement. Utilisez plutôt la touche de sourdine de l’appareil.
  • Tout avertisseur de fumée doit être remplacé 10 ans après la date de fabrication indiquée sur le boîtier. Si aucune date de fabrication n’est indiquée, l’avertisseur de fumée doit être remplacé sans délai.

Pour plus d’information, visitez le site Web du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Capsule d’information dans le cadre de la Semaine de prévention des incendies : l’avertisseur de fumée

Vous pouvez également nous communiquer directement.

Choix de l’extincteur

Achetez un extincteur portatif portant le sceau d’homologation d’un organisme reconnu comme l’ULC (Laboratoires des assureurs du Canada) et ayant une capacité d’au moins 2A-10B-C (5 lb).

Cet extincteur peut éteindre les feux de classe :

Classe A : papier, bois, tissu, plastique;

Classe B : huile, essence, graisse, beurre;

Classe C : appareil électrique sous tension.

Entretien d’un extincteur

Un extincteur rechargeable à poudre (ABC) doit être vidé et soumis aux opérations de maintenance par une compagnie spécialisée. Pour des extincteurs portatifs à poudre, la norme NFPA 10 rappelle que la maintenance (inspection du mécanisme interne, changement de poudre, s’il y a lieu) doit se faire aux 6 ans. Il doit également subir un test hydrostatique tous les 12 ans.

L’extincteur rechargeable doit être rempli après toute utilisation, même une utilisation de quelques secondes. Si l’extincteur n’est pas rechargeable (usage unique), il doit être jeté après usage.

Pour assurer un bon fonctionnement de l’appareil, vérifiez périodiquement si la pression de l’extincteur est suffisante (l’aiguille doit être dans la plage verte) et pesez ou soupesez celui-ci afin de déterminer s’il est plein. Installez l’extincteur à portée de main, près d’une sortie. Celui-ci doit être éloigné des sources potentielles d’incendie comme la cuisinière et les appareils de chauffage.

***IMPORTANT***

Pour un extincteur à poudre polyvalente de 5 lb, la durée approximative de projection est de 8 à 15 secondes.

NE JAMAIS METTRE SA VIE EN DANGER! L’appareil est conçu pour des incendies naissants.

dans le cadre de la Semaine de prévention des incendies : extincteur portable

Pour plus d’information, visitez le site Web du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Vous pouvez également nous communiquer directement.

Saviez-vous que…

Selon la répartition des incendies survenus dans de la MRC Robert-Cliche au cours des 10 dernières années, près de 40% de ceux-ci ont pour cause une défaillance ou une défectuosité d’une installation mécanique ou électrique. Les incendies peuvent être dus à l’usure, à une mauvaise utilisation ou à la non-conformité de l’installation.

Les cordons de rallonge, les fils et les câbles

  • Utilisez la rallonge électrique de façon occasionnelle, pour de courtes périodes. Pour une utilisation permanente ou pour une longue période (tous les hivers, par exemple), demandez plutôt à un maître électricien de faire les travaux;
  • Ne camouflez jamais une rallonge sous un tapis;
  • N’utilisez jamais un appareil ou une rallonge dont le cordon d’alimentation est endommagé, craquelé ou dégageant une chaleur excessive;
  • Ne fixez pas un fil électrique ou une rallonge avec des clous ou toute autre fixation inadéquate. Utilisez des attaches conçues à cette fin;
  • Assurez-vous de la stabilité de vos appareils électriques de manière à éviter qu’ils chutent ou basculent et se retrouvent suspendus par leur cordon;
  • Évitez de passer une rallonge par une porte ou une fenêtre.

Panneau électrique

Assurez-vous que le panneau électrique ou tout autre équipement de branchement est accessible en tout temps. Laissez une distance de dégagement d’un mètre.

Remplacement d’un fusible ou réenclenchement d’un disjoncteur

Le panneau électrique contient des fusibles ou des disjoncteurs nécessaires à votre sécurité, car ceux-ci interviennent en cas de surcharge et peuvent prévenir un incendie. Lorsqu’un fusible saute ou qu’un disjoncteur se déclenche, c’est souvent parce qu’il y a surcharge : trop d’appareils sont branchés sur la même prise. Dans ce cas, débranchez des appareils. Si vous remplacez un fusible, utilisez-en toujours un ayant les mêmes caractéristiques (type, nombre d’ampères);

Les plinthes électriques

Dégagez les rideaux, les tentures et les meubles des plinthes électriques. Suivez les recommandations des fabricants des appareils;

Inspectez périodiquement l’intérieur des plinthes et retirez-en tout objet (papiers, petits jouets, etc.) qui aurait pu s’y glisser.

Règle générale

Confier vos travaux d’électricité à un maître électricien.

Pour plus d’information, visitez le site Web du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Vous pouvez également nous communiquer directement.

Les foyers extérieurs

Pour les feux dans un foyer extérieur, sachez qu’à la Ville de Beauceville, il est obligatoire d’utiliser un foyer extérieur conforme muni d’un pare-étincelles pour les faces exposées, et ce, selon le règlement municipal concernant la prévention incendie.

De plus, les foyers extérieurs devraient être situés à au moins 2 mètres de tout bâtiment, d’un boisé, d’une forêt ou de tout autre combustible constituant un risque d’incendie. Il est aussi très important de s’abstenir de faire de tels feux lors de grands vents, non seulement pour le danger de propagation de l’incendie, mais aussi pour ne pas incommoder les voisins avec la fumée.

Feu à ciel ouvert (à l’extérieur d’un foyer conforme)

Pour les feux à ciel ouvert à l’extérieur d’un foyer, nous vous recommandons tout d’abord d’évaluer d’autres options que le brûlage pour vous débarrasser de vos branchages (Exemples : le déchiquetage ou les sites d’enfouissement). Si pour des raisons particulières, il est impossible pour vous d’éliminer ces branches autrement, vous pouvez effectuer un brûlage, mais ce, uniquement si vous avez obtenu un permis de brûlage. Pour l’obtention de ce permis, vous devez répondre aux exigences de la réglementation municipale concernant la prévention incendie.

N.B. Nous pouvons seulement autoriser des feux pour les branches, les arbres et les feuilles mortes, toute autre matière combustible est proscrite en vertu des lois sur la qualité de l’environnement.

Le requérant doit faire sa demande au moins 3 jours ouvrables avant la date prévue du brûlage.

Afin de pouvoir effectuer un brûlage, les conditions de risques d’incendie de la SOPFEU doivent également permettent les feux à ciel ouvert.

Pour faire une demande de permis de brûlage, nous vous invitons à nous contacter au 418 397-4358, poste 221. 

Saviez-vous que…

34 % des interventions de notre service de sécurité incendie en milieu résidentiel sont des alarmes incendie non fondées?

Il s’agit de déplacements inutiles et des montants importants y sont rattachés chaque année.

Qu’est-ce qu’une alarme incendie non fondée?

Une alarme est non fondée lorsqu’elle est déclenchée sans nécessité en raison d’une installation inappropriée du système d’alarme, d’un défaut de son fonctionnement, d’une négligence de son entretien, d’une manipulation inadéquate ou toute autre négligence susceptible d’interférer avec son fonctionnement.

Bref, Une alarme incendie non fondée est un signal indiquant le déclenchement d’un système d’alarme incendie relié à un centre de télésurveillance et qui a causé le déplacement inutile des pompiers.

Pour les éviter…

  • Faites installer les avertisseurs de fumée du système d’alarme loin des sources de fumée ou de vapeur d’eau (cuisine, pièce avec foyer, salle de bain ou atelier). Optez pour des avertisseurs à cellules photoélectriques. Ils sont moins sujets aux alarmes intempestives.
  • La majorité des systèmes d’alarme incendie disposent d’une fonction de délai de 90 secondes avant la transmission du signal d’alarme à un centre de télésurveillance. Bien que l’activation de la fonction de délai soit facultative, il est recommandé de la faire activer à l’intérieur d’une propriété privée. Renseignez-vous auprès de votre centre de télésurveillance ou du spécialiste qui en fait l’entretien. (Voir : 90 secondes pour une protection sans fausse note! du Ministère de la Sécurité publique (MSP).
  • Apprenez comment fonctionne votre système d’alarme et montrez-le aux occupants de votre demeure.

***IMPORTANT*** Des pénalités peuvent être applicables en cas d’alarme incendie non fondée, et ce, en fonction de notre réglementation concernant la prévention des incendies.

  • L’avertisseur de monoxyde de carbone est requis dans les bâtiments qui abritent une habitation et qui contiennent un appareil à combustion (propane, gaz naturel, mazout ou bois) et/ou un garage de stationnement annexé.
  • Installez l’avertisseur de monoxyde de carbone (CO) près des chambres à coucher afin d’entendre l’alarme pendant votre sommeil.
  • Il est aussi préférable d’installer ces avertisseurs à chaque étage et au sous-sol, si nécessaire (présence d’une source de CO), ainsi que près de la porte donnant accès au garage.
  • L’avertisseur doit être positionné à la hauteur recommandée par le fabricant.
  • Pour son entretien, les exigences du fabricant devraient également être respectées.

Pour plus d’information, visitez le site Web du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Vous pouvez également nous communiquer directement.

Capsule d’information dans le cadre de la Semaine de prévention des incendies – le monoxyde de carbone!

La créosote, qui est un dépôt formé par les gaz de combustion, s’accumule sur les parois de la cheminée et des tuyaux de fumée au fil du temps. Cette matière combustible doit être retirée minimalement une fois par année, et ce, via un bon ramonage ! Nous recommandons cependant de ramoner l’installation à toutes les 5 cordes de bois brûlées.

Un bon ramonage consiste à nettoyer l’ensemble des composantes de l’appareil de chauffage, ce qui comprend la cheminée, les tuyaux de fumée (entre l’appareil et la cheminée) et l’appareil de chauffage. Plusieurs facteurs peuvent influencer l’accumulation de créosote, vérifiez régulièrement dans la cheminée. Une accumulation de 3 mm (1/8 po) présente un risque d’incendie.

Ne brûlez que des bûches sèches. Évitez tout autre combustible tel que du bois traité ou peint, du plastique et d’autres déchets. Les produits toxiques

qu’ils dégagent augmentent la formation de créosote et peuvent vous empoisonner. (Les foyers et les poêles à bois ne sont pas des incinérateurs !).

IMPORTANT : Les cendres chaudes doivent toujours être disposées dans un contenant métallique muni d’un couvercle. Ce contenant doit être déposé à l’extérieur et éloigné de toute matière combustible. Ces cendres doivent reposer de 3 à 7 jours avant d’être disposées.

Pour plus d’information, visitez le site Web du ministère de la Sécurité publique du Québec.

Capsule d’information dans le cadre de la Semaine de prévention des incendies : Les feux de cheminée

Vous pouvez également nous communiquer directement

Vous prévoyez allumer des feux d’artifice prochainement? Pensez à vérifier la sécheresse du sol et le risque d’incendie de votre secteur sur le site Internet de la SOPFEU.

L’utilisation des feux d’artifice en vente libre est permise pour les personnes ayant 18 ans et plus et autorisée aux heures suivantes :

Du dimanche au jeudi inclusivement : entre 7 h et 22 h;
Le vendredi et le samedi : entre 7 h et 23 h.

Ces feux doivent être utilisés sur un terrain privé dont l’usager est propriétaire ou qu’il ait reçu l’autorisation par le propriétaire.

Voici des conseils judicieux afin d’allumer des feux d’artifice de façon sécuritaire :

– Choisissez un emplacement exempt d’obstacles et mesurant au moins 30 m par 30 m;
– Lisez attentivement les instructions sur chaque pièce pyrotechnique;
– Surveillez la direction et l’intensité du vent et gardez un seau d’eau à proximité;
– Pour un bon site de lancement, enterrez la pièce à mi-hauteur dans le sol;
– Gardez les spectateurs à plus de 20 m;
– Interdisez la mise à feu des pièces pyrotechniques aux enfants;
– Ne rallumez jamais une pièce qui n’a pas fonctionné. Attendez 30 minutes avant de la placer dans un seau rempli d’eau;
– Ne mettez jamais de pièces pyrotechniques dans vos poches, ne les lancez pas et ne les gardez pas dans vos mains.

 

Consultez le Règlement municipal concernant la prévention des incendies

Pour tout questionnement supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter.